En savoir plus…

Filed under: —

“Le Trône d’Argile raconte la dernière partie de la guerre de 100 ans.
C’est une période particulièrement noire.
Le roi de France, Charles VI, est fou. Il est incapable d’exercer son métier de roi.
Le pays est alors déchiré dans une guerre civile qui s’est enflammée avec l’assassinat du frère du roi, Louis d’Orléans.
Jean sans Peur, duc de Bourgogne et cousin du roi, ne se cache même pas d’être l’instigateur de se meurtre.
Bernard d’Armagnac, connétable de France, est le chef de la vengeance. A la mort de Bernard, c’est le dauphin qui prend sa suite.
Mais tout cela est prétexte. L’attrait du pouvoir domine et on oublie que l’anglais est à la porte du royaume…”

Mettre en scène la “Grande Histoire” dans une bd est un exercise exaltant mais aussi frustrant.
En effet, nous devons nous limiter à un certain nombre de pages fixes. Nous ne pouvons donc pas tout dire et souvent des scènes incroyables, qui ont vraiment eu lieu, doivent être sacrifiées à la narration.

Et puis, l’”Histoire” n’est pas une science exacte. Fréquemment nous ne sommes pas sûrs d’un événement. Plusieurs versions co-existent… En tant qu’auteurs, nous devons faire des choix.

Ici à droite, dans la catégorie “en savoir plus“, je peux faire partager au lecteur intrigué mes doutes, mes interrogations et, finalement le cheminement de ma pensée qui me conduit aux choix définitifs…

France Richemond

1 Comment »

  1. Interesting topic but I’m not sure that I agree with you. Things like this have chanbged the way the web was formed and created. Is it really as simple as changing out the direction and watching the web change?

    Comment by michael kukulka — 04/11/2015 @ 19:37

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment




  • catégories

  • Powered by WordPress