Yolande d'Anjou

Violante d'Aragon est née à Saragosse vers 1384.

Elle est la deuxième fille du roi d'Aragon Jean Ier et de Yolande de Bar (elle même fille de Robert Ier , duc de Bar, et de Marie de France).
Elle est donc arrière petite fille, par sa mère, du roi de France Jean II le Bon.
L'Anjou et l'Aragon sont déchirés par les querelles ancestrales. On decide une réconciliation et pour sceller celle-ci, on organise un mariage entre les 2 maisons.

Yolande commence par jurer qu'elle ne deviendra jamais une Angevine. Elle sera relevée de ce serment par le pape (hé oui, c'est une affaire sérieuse, un serment) et épousera Louis II d'Anjou, comte de Provence, roi de Naples et des deux Siciles, en 1400, à Arles.
Après avoir tout fait pour éviter ce mariage, elle semble avoir aimé son époux et lui donnera 6 enfants. Véritable Angevine d'adoption, elle ne ménagera pas ses efforts pour favoriser sa nouvelle maison et l'héritage de ses enfants. D'un esprit politique très fin, elle est un des personnages les plus marquants de son temps.

Le 29 avril 1417 meurt son époux, Louis II d'Ajou. Elle a 33 ans.
On ne connait son apparence que par un vitrail situé dans la cathédrale du Mans. Est-il ressemblant ? Rien ne permet de l'affirmer. Jouvenel des Ursins la dit «  la plus belle femme du royaume  ». Charles de Bourdigné, chroniqueur de la maison d'Anjou, dit d'elle " Elle était considérée comme la plus sage et la plus belle princesse de la chrétienté ". Plus tard, le roi Louis XI affirma que sa grand-mère avait " un cur d'homme dans un corps de femme ". Pouvons nous nous fier à leurs dires ?

La reine des quatre royaumes
Le roi d'Aragon n'a pas de fils. La soeur ainée de Yolande, Jeanne, comtesse de Foix, meurt sans héritier. Yolande se pose donc en héritière du royaume d'Aragon. Mais les lois de succession d'Aragon et de Barcelone favorisèrent les héritiers mâles, c'est-à-dire l'oncle de Yolande (frère cadet de Jean Ier), Martin d'Aragon.

Le nouveau roi d'Aragon meurt sans descendance en 1410. Après deux ans d'inter-règne, les États d'Aragon élisent Ferdinand d'Antequera comme nouveau roi d'Aragon. Ferdinand était le second fils d'Éléonore (reine de Castille), sur de Jean et de Martin. Yolande avait proposé son fils aîné, Louis III d'Anjou.
Se considérant héritière légitime, elle prend le titre de reine d'Aragon. Mais le royaume reste à conquérir. Tout comme les deux Siciles et Naples.
Une des causes de la querelle entre L'Aragon et l'Anjou tenait justement à leurs revendications contestées sur les royaumes de Naples et des deux Siciles.
Louis II d'Anjou passera la plus grande partie de sa vie à combattre en Italie pour conquérir « ses » royaumes.
En fait, Yolande et sa famille ne possédèrent des territoires dans ces royaumes que pendant des intervalles très courts. Leur véritable royaume se réduisait aux fiefs d'Anjou et à la Provence, en France.

La « Bonne mère » de Charles
Dès 1413, Yolande arrangea avec la reine Isabeau le mariage de sa fille Marie avec Charles de Ponthieu, troisième fils du roi fou Charles VI.

A priori, il n'y a aucune raison pour qu'il soit roi un jour.
Yolande, comme c'est souvent le cas, emmène le petit Charles, qui a 9 ans, en Provence pour l'élever avec sa fille et ses autres enfants. C'est donc elle qui se charge de son éducation. Elle l'ouvre sur un monde lettré et intellectuel. Mais nous savons la suite : les deux frères ainés de Charles disparaissent de manière aussi rapide qu'étrange... Et Charles se retrouve dauphin.
Isabeau demande à son fils de rejoindre alors la cour. Yolande aurait répondu : «  Nous n'avons pas nourri et chéri celui là pour que vous le fassiez mourir comme ses frères, devenir fou comme son père ou devenir anglais comme vous. Je le garde près de moi. Venez le prendre si vous l'osez . » He oui, les reines ne s'entendaient pas toujours très bien...

Charles reviendra à la cour lorsque le duc de Bourgogne perdit son influence et fut mis à l'écart. Il accompagna son grand oncle, Louis d'Anjou qui allait prendre sa place au Conseil.

Ses Enfants:
Louis III 1403-1434
duc d'Anjou, roi de Naples

Marie 1404-1463
reine de France

Princesse 1406-?
contesse de Geneves

René 1408-1480
duc d'Anjou, duc de Bar, duc de Lorraine,
roi (théorique) des Siciles et de Naples

Yolande 1412-1440
duchesse de Bretagne

Charles 1414-1472
comte du Maine.